En Français: Ce N’est Pas Juste Trump – C’est le Capitalisme!

Nous Avons Besoin du Communisme Pour Mettre Fin au Sexisme, au Racisme et à Toute Exploitation!

La Marche des Femmes, Los Angeles, 2017

Etats-Unis – Des millions de femmes et d’hommes ont défilé il y a un an quand Trump est devenu président des Etats-Unis. Ils étaient furieux de son sexisme grossier, de son racisme anti-musulman et anti-immigrés et de toutes les autres menaces qu’il a faites contre la classe ouvrière.

Cette année, des milliers et des milliers de femmes et d’hommes vont marcher à nouveau. Les menaces sont devenues réalité. Et à cause du sexisme et du racisme intégrés au capitalisme, les femmes de la classe ouvrière (en particulier les femmes noires et immigrées) en ont fait les frais. Pas étonnant que tant de gens descendent dans la rue! Ils en ont marre.

Les organisateurs du marche font de leur mieux pour détourner cette colère vers la politique électorale. Ils disent: “D’abord nous marchons, ensuite nous votons!”

Nous disons: “D’abord nous marchons pour le communisme, ensuite nous le gagnons avec la révolution armée!”

Le communisme mettra fin aux patrons et aux frontières, aux flics et à l’esclavage salarié. Nous construirons un monde où nous travaillerons ensemble pour le bien de tous, plutôt que pour les profits de quelques-uns.

Le communisme nous permettra de gagner la lutte contre les mensonges et les pratiques racistes et sexistes que les patrons ont utilisés pour nous diviser et nous opprimer. Il va éliminer le système de profit, et ses guerres incontournables pour le profit. Ces guerres impérialistes tuent chaque jour des centaines de nos frères et sœurs de notre classe dans le monde entier. Ils ont créé la plus grande crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale.

La crise mondiale de la surproduction du capitalisme aiguise la rivalité inter-impérialiste et intensifie les attaques contre la classe ouvrière partout dans le monde. Les démocrates et les républicains sont attachés au capitalisme et donc à tirer le maximum de profits des travailleurs. Ils ont différentes stratégies pour mener ces attaques, mais aucun parti – ni aucun autre parti électoral – ne les terminera. Seule la révolution communiste peut mettre au pouvoir la classe ouvrière et peut répondre aux besoins des masses.

La terreur policière raciste et les soins de santé à but lucratif imposent un fardeau particulier aux mères noires. Ils sont près de quatre fois plus susceptibles de mourir après l’accouchement que les femmes blanches aux États-Unis. Erica Garner, une mère noire de 27 ans, a lutté contre la terreur policière raciste après que des flics aient assassiné son père alors qu’il protestait: «Je ne peux pas respirer!» Elle est décédée en décembre de la même année. Une crise cardiaque provoquée par le stress de la terreur raciste.

L’occupation israélienne, soutenue par l’impérialisme américain, impose un fardeau particulier aux femmes palestiniennes. Ahed Tamimi, 16 ans, fait face à dix ans de prison pour avoir giflé un soldat israélien devant sa maison dans la Cisjordanie palestinienne, quelques instants après que des soldats aient tiré une balle en caoutchouc à son cousin de 15 ans à bout portant. Trois autres hommes de sa famille ont été tués. Sa mère et uneàcousine sont également en prison.

Les lois et les politiques d’immigration racistes, y compris le renversement du statut de protection temporaire et l’interdiction aux (certains) musulmans, imposent un fardeau particulier aux immigrantes aux États-Unis et ailleurs. Jennye Pagoada López, 32 ans, a fait une fausse couche en détention alors qu’elle se voyait refuser des soins de santé. Les jeunes femmes en détention fédérale qui veulent des avortements doivent se battre pour les avoir.

L’esclavage salarié lui-même impose un fardeau particulier aux travailleuses. La capacité d’embaucher et de licencier permet aux patrons de déterminer la survie économique des femmes et de leurs familles. Cela leur permet de harceler sexuellement et d’agresser les femmes qui travaillent. #MeToo et #TimesUp mettent des visages sur la colère des femmes, mais toutes les femmes qui travaillent sont confrontées à ces attaques.

Rien de tout cela n’a commencé avec Trump-Pence.

Les flics de New York ont ​​tué Eric Garner sous Bill de Blasio, un démocrate «progressiste». Le département “Justice” d’Obama n’a rien fait. Quand Erica a pris le combat, le violeur en série et donateur du Parti démocrate Harvey Weinstein a exhorté la campagne de Hillary Clinton à la faire taire.

Démocrates et républicains ont soutenu le régime israélien de l’apartheid comme instrument de la politique impérialiste américaine pendant près de 70 ans. Israël a été le plus grand bénéficiaire de l’aide militaire américaine dans le monde sous et les Démocrates et les Républicains, donnant aux États-Unis un pied militaire dans cette région stratégique riche en pétrole.

L’administration Obama a expulsé 2,4 millions d’immigrants. Les démocrates soutiennent un Dream Act qui serait en fait un projet de carte verte pour l’armée américaine. Ils soutiennent toujours des politiques d’immigration divisives et exploitantes.

Les politiciens et les donateurs démocrates aussi bien que républicains ont été notoirement complices de harcèlement sexuel et d’agression.

Nous avons besoin de communisme

Le capitalisme a besoin de la terreur raciste et sexiste pour diviser la classe ouvrière et tirer le maximum de profit du travail de toutes les travailleuses et hommes de couleur. Alors que la crise de surproduction s’intensifie, les guerres meurtrières dans la région du Golfe Persique et ailleurs s’intensifieront. Le vote ne peut pas mettre fin à ces politiques. Ils font une partie essentiele du capitalisme.

C’est pourquoi les masses en colère doivent faire partie de la seule lutte qui peut créer le monde dont nous avons besoin. Ne soyez pas détournés vers l’impasse des élections capitalistes! Nous devons nous mobiliser pour lutter pour un avenir communiste.

La Marche des Femmes, Los Angeles, 2017

Première page de ce numéro

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail